Avertir le modérateur

12/09/2008

RATP

1998, j'arrive à Paris. 2008, j'en pars enfin.
10 ans de transport en commun, jamais ma voiture.
Eh, oui, je suis un éco-citoyen ... mais à quel prix!

10 ans de crasse, de saleté, de vômissures, d'excréments et d'estroncs à éviter. Dans les couloirs du métro ou du RER. Et chaque année, la sempiternelle augmentation: payer toujours plus cher pour voyager dans des conditions d'hygiène inadmissibles.

10 ans à voir des fraudeurs aussi. Pas toujours le même look (faut pas tomber dans des raccourcis faciles) mais toujours le même air sur le visage: celui du je-m'enfoutiste de base, prêt à donner un coup de rein dans votre dos pour passer avec vous. Et tant pis si la femme qui est devant est enceinte ou handicapé moteur!

10 ans à voir aussi de jolies femmes se faire mettre la main au cul par des vicieux, à ne pas pouvoir les inviter à prendre un café pour leur montrer qu'un homme véritable c'est autre chose qu'un frottement, un "viol manuel".

10 ans à voir l'irrespect du Français de base, sa grossièreté, sa vulgarité.

Vous voulez un plan galère dans le RER? Ben en fait, quand il y a grève ou accident grave, je "Rentre Avec Tes Pieds" comme le veut le célèbre acronyme. Et dans ces moments-là, j'ai lu les panneaux touristiques et historiques, j'ai flâné, en terminant 2 à 3h de marche par une bonne côte de boeuf et un verre de Bordeaux.

Pour moi, la galère dans les transports en commun, c'est justement quand il n'y a aucun incident!

Emmanuel
Ex-usager au vert Savoie

Commentaires

j'ai toujours habité paris et je pars m'installer dans une belle ville de bord de mer, dans 6 mois : j'ai hâte !
pure parisienne, la vie ici me pèse de plus en plus et je ne peux que comprendre votre point de vue....
pourtant, pendant longtemps, je me suis dit que je ne pourrais jamais quitter cette ville : beaucoup d'attraits ! mais qui sont tellement rongés par le reste (stress, foule, speed, pollution, saleté, SDF, etc.)
mais c'est vrai que ce que je supporte de moins en moins, c'est le métro !
je me rappelerai toujours la première fois où j'ai pris le métro, seule : je rentrais en 6è, j'avais mon gros cartable sur le dos et une dame m'a bousculée violement en sortant car je ne m'étais pas suffisament poussée pour la laisser passer... et ce n'était que le début !

bref, contente de quitter cette ville de fous et ce métro qui était si bien résumé en quelques lignes de prose : "il est tel le cheval souterrain qui, tous les jours, emmène les ouvriers à la mine..."

Béatrice

Écrit par : Béa | 12/09/2008

A Béa, que serait la ville sans métro? aurait-elle autant d'attraits (musées, magasins, monuments, etc)? je trouve votre tableau, ainsi que celui d'Emmanuel si triste, si sombre. Pourquoi ce besoin de justifier votre départ de Paris par l'état des transports? si c'est le seul aspect, c'est bien dommage, et je suis fort désolé que l'on vous perde tous les deux juste à cause de cela. Même les Vélib ou le développement des Mobilien et Noctilien n'arrivent-ils pas à atténuer un peu votre resentiment envers les transports en communs franciliens?

En même temps je vous souhaite bien du courage dans vos villes futures, l'état des transports dans le Sud n'étant pas fameux non plus, et la circulation routière et autoroutière plutôt chaotique et stressante.

Pour revenir au sujet principal, moi je dirais que le métro, en tant que transport en commun, est inhérent à la ville qui l'abrite. Et qu'il est aussi le reflet de la société qui l'utilise. C'est la chance d'un transport en commun, en étant ainsi ouvert à tous, au plus grand nombre. Et donc on y retrouve la société entière. Tous âges, toutes conditions sociales, pour toutes sortes de raisons: travail, loisirs, tourisme, c'est égal. Le métro ne contente pas toujours nos volontés personnelles, comme la fréquence ou le parcours desservi, mais c'est normal, il est là pour les besoins du plus grand nombre.

A Emmanuel, bien qu'utilisateur fréquent du métro, je regrette de ne pas avoir vu autant de choses que vous en 10 ans. C'est bizarre, je ne me souviens d'ailleurs pas avoir vu une fois un étronc dans l'enceinte du métro. Chance ou malchance? Tout dépend du point de vue et du pied avec lequel l'on marche dedans n'est-ce pas?

Pour vous, qu'est-ce qu'une condition d'hygiène inadmissible? point d'éxagération là-dedans? bon, c'est vrai tout est question de point de vue et de vécu. En même temps vous êtes encore là pour en parler, c'est bon signe. Pas encore eu la lèpre ou la grippe espagnole ou ce genre de belles choses que l'on pouvait attraper notamment dans les ruelles sombres du Paris du moyen-âge? en même temps, tout à chacun, en tant qu'utilisateur participont à la bonne hygiène et à la propreté des transports en commun. Avez-vous été toujours irréprochable dans vos 10 années d'utilisation? pas un papier par terre? pas un journal gratuit laissé sur un siège, au risque qu'il tombe par terre et finisse en bouillie informe en cas de mélange avec de l'eau de pluie dégoulinant des parapluies? rien? pas une tâche? en ce cas, vous êtes exemplaire, et comme dit plus haut, je suis désolé de perdre sur Paris quelqu'un comme vous. C'est triste, mais nous n'y pouvons rien, votre décision est prise.

Cordialement à vous,

Écrit par : cletsol | 13/09/2008

Cletsol :
effectivement, paris sans métro serait nettement moins...pratique, je le conçois ! mais je ne justifie pas mon départ de paris à travers mon ras le bol du métro : c'était juste un point parmis tant d'autres (pour rebondir sur le sujet du post) qui me font quitter la ville.....certes, sans doute le point le plus pesant car cela fait 19 ans que je prends le métro tous les jours....
peut être n'est-ce pas votre cas ?

je ne pars pas dans le sud et là où je vais, j'aurai la chance de pouvoir me rendre à pieds sur mon lieu de travail : quel luxe !

je confirme les dires d'Emmanuel et, Cletsol, tant mieux pour vous si vous n'avez jamais vu dans un coin de quai ce qui ressemble fort à une déjection humaine....je pourrai également vous citer bcp d'autres exemples pas très reluisants...

mais pour cela, encore faut-il être sur les lignes tous les jours, et pas seulement dans les stations qui vont de Louvre-Rivoli à franklin Roosevelt....

pour ma part, jamais un journal jeté autre part que dans une poubelle, jamais un chewing gum craché sur le quai avant que le métro n'arrive, jamais un parapluie agité dans tous les sens pour l'égoutter, en se moquant de savoir si on arrose tout le monde....

par contre, vu en bientot 20 ans d'utilisation : SDF se soulageant en bout de quai (et pas que la petite commission...), chewing-gums collés sur les sièges, vomi dans les rames, crachat sur les vitres du wagon, nombre incalculable de gens passant au-dessus des tourniquets, bagarres, gens pas nets, insultes, prises à parti, grèves (ha...celles de 95, mémorables), poubelles pas vidées, l'odeur de clope et les mégots partout quand il était encore autorisé de fumer sur les quais, et j'en passe...

c'est peut être quand on a rien à se reprocher soi-même que l'on supporte d'autant moins tout ça.

mais je crois que le pire, c'est cette expression qu'ont les gens, (ou plutot ce manque d'expression) comme si on les emmenaient à l'abattoir...

dur d'aimer le métro avec aussi peu de joie de vivre sous terre, non ?

Cletsol : tant mieux si vous vous faites une joie de prendre le métro. Pour ma part, je trouve cela bien pratique mais les attraits positifs s'arrêtent là. Je l'ai trop pris pour ne plus pouvoir le voir en peinture...maintenant, je passe à autre chose !

bien cordialement

Écrit par : Béa | 23/09/2008

Et dire que je ne connaissait pas ce blog, vous voila dans mes favoris !

Écrit par : site paris sportif | 27/05/2014

Avoir un blogging souvent à jour est très indispensable pour garder le contact avec ces internautes, tout comme les commentaires c'est pour ça que je vous laisse ce commentaire pour vous encourager.

Écrit par : cotes france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu